En Quête de Territoires

Adeline KEIL


This post is also available in: Anglais

« Fraternité et Unité » disait le slogan titiste, avant que le nationalisme, longtemps refoulé, ne consume toute la Yougoslavie. C’est dans un paysage fragmenté par la déflagration de ce slogan que j’ai effectué ce voyage. Que reste-t-il de ces terres, de ces gens, après les ravages de la guerre et de la purification ethnique ? Je me suis retrouvée confrontée à la réalité des faits, à une après guerre difficile, à une région complexe et instable. Touchée intimement par les traces de la guerre et l’impression que la mort est encore présente. Je m’interrogeais « Comment ces gens font-ils pour reconstruire et se reconstruire… » Je me souviens de cette femme, les bras plaqués sur le torse, les larmes aux yeux, marchant dans ce no man’s land (ancien camp de concentration de Mostar, 1995). Ce jour-là, j’ai pris conscience de la douleur des autres, celle que nous ne pouvons photographier, par respect pour ces moments de deuils, qui ne sont pas les nôtres mais qui nous guident…

 

Pays : Bosnie-Herzégovine
Lieu : Ex-Yougoslavie

Nombre de photos : 35