ATHÈNES

Portrait d'une ville après la crise économique

Natalya SAPRUNOVA


This post is also available in: Anglais

Les traces de désespoir et de désarroi dans la capital de la Grèce…

 


 

Biographie :

Venue du Grand Froid de l’Arctique Russe, Natalya Saprunova a été photojournaliste pour le quotidien « Le Messager de Mourmansk » en Russie. Elle a également exposé une série photographique sur les nomades Saami de la toundra au festival du photojournalisme « Visa off » à Perpignan et poursuit désormais son parcours photographique en France.

Après un détour professionnel de quelques années dans la communication visuelle, Natalya est aujourd’hui photographe indépendante. Elle réalise des commandes de reportages ou de portraits pour des clients très variés – presse, industriel, corporate. Par ailleurs, Natalya continue de sillonner les rues de la capitale à l’affut de scènes de la vie parisienne. Elle pose sur ces instants captés à vif le regard aiguisé mais toujours bienveillant de son appareil – sans jamais s’interdire de les réinventer au prisme de la pellicule et des joies de l’argentique.

Elle se spécialise également dans la photographie documentaire en suivant la formation « Réaliser un projet photographique avec l’apport des sciences sociales » auprès de l’agence VU, s’adossant au séminaire « Photographie et sciences de l’homme : histoires d’enquêtes » à l’Ecole Normale Supérieure.

Pays : Grèce
Lieu : Athènes

Nombre de photos : 50