A QUOI PENSES-TU DEMAIN

Francine CATHELAIN

This post is also available in: Anglais

2020

Madé a 92 ans. Traumatismes, souffrances, tristesses et nostalgies ont traversé sa vie. Et l’accompagnent encore. Cependant, épargnée par la maladie, elle continue d’avancer d’un pas léger, poussée par un vent de curiosité.  Bien sûr, elle se fatigue plus vite mais n’a rien perdu de son allant, de ses enthousiasmes, et de ses rires. Voyages, cours d’anglais, d’italien, de Qi Qong, rénovation de son logement, généalogie, chant choral, Internet, soirées concerts, théâtres ou cinéma, etc… Sans oublier les copines. Des veuves, pour la plupart. Comme elle.
A travers ce portrait de ma mère, sans artifice, en m’inspirant de quelques codes visuels de l’image publicitaire, je souhaite mettre un peu de lumière sur cet âge invibilisé, ou trop souvent regardé par un prisme misérabiliste et témoigner d’une autre réalité.

« C’est plus de mon âge », « je suis bien trop moche pour porter ça », « trop vieille pour ci ou ça » etc … sont des affirmations très répandues ; vraies ou fausses certitudes qui accompagnent le vieillissement, mais que les préjugés de l’âgisme alimentent à l’excès.
Sans héroïsme, ni activisme anti-vieux, Madé les contredit chaque jour. Ensemble, nous avons rêvé qu’ils étaient abolis.

Francine Cathelain


 

Pays : France

Nombre de photos : 20