THE OTHER END OF THE RAINBOW


This post is also available in: Anglais

 

La galerie Les Filles du Calvaire a le plaisir d’annoncer The «Other End of the Rainbow», une exposition personnelle de l’artiste canadienne Kourtney Roy. La photographe reconnue pour la créativité de ses mondes fictionnels, aborde avec ce travail un sujet grave : depuis plus de quarante ans, le long de la Highway 16, une route du nord de la Colombie Britannique, disparaissent des femmes et jeunes filles pour la plupart originaires des Premières Nations. D’octobre 2017 à septembre 2019, Roy se rend cinq fois dans la région et voyage de façon anonyme sur cette portion de 720 km de long tristement appelée la «Route des larmes».

« Au cours de mes voyages, j’ai rencontré et échangé avec de nombreuses personnes admirables directement touchées par la violence sur cette route. Malgré les tragédies qu’elles ont dû endurer, elles m’ont permis de m’immiscer dans leur vie en toute confiance et sincérité, prêtes à me confier leur histoire. Je passais régulièrement beaucoup de temps avec elles, sans forcément prendre de photos, en partageant leurs activités et leurs aventures quotidiennes. Leurs histoires m’ont aidé à mieux comprendre les obstacles qu’elles avaient dû surmonter dans leur vie. Leur connaissance des grandes forêts, des routes et des infrastructures de la région était essentielle pour me permettre de retrouver et de prendre en photo des endroits liés aux tragédies, dont le voyageur ordinaire n’a pas connaissance.

J’ai été intriguée par la façon dont l’architecture de cette route particulière a été influencée par son histoire sombre et sa violence chronique. Comment donner du sens à un lieu insignifiant ? Comment l’architecture banale qui borde cette route et les personnes qui y circulent en tout anonymat peuvent-elles se lier pour créer une atmosphère à la fois ordinaire et néfaste. Dans une région encore aux prises avec un sombre passé colonialiste, le réseau routier national a favorisé la décentralisation, amené fonctionnalité et rapidité, anonymat, isolement, pauvreté et violence.

La banalité des endroits que j’ai photographiés suggère la présence d’événements sinistres autant qu’elle la cache. Leur aspect terre à terre est magnifié par le passé sombre de cette autoroute, ce qui ajoute une note d’effroi à ces paysages censés être neutres. Je désirais proposer une image composite d’un lieu complexe mais extraordinaire. Le genius loci, ou « génie du lieu », pour le dire simplement, est cette qualité ou cet « esprit » qui donne son sens à un lieu particulier – une ville, une clairière, une région ou une route. En ce sens, la Highway 16 ne conduit pas simplement vers une destination ; elle est une destination, imprégnée d’un sentiment singulier de l’histoire et d’une présence à travers les atrocités répétées commises sur toute sa longueur. » – Kourtney Roy

L’exposition présente un extrait cette mise en récit par l’image d’un fait divers qui s’enracine dans la violence, la misogynie et le racisme systémique. Ce projet, hybride artistique et documentaire, est présenté dans son ensemble dans un livre publié chez André Frère.


 

Photographies Kourtney ROY

Du 07/01/2023 au 24/02/2023
Galerie Les Filles du Calvaire
17 Rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
France

Horaires : Du mardi au samedi de 11h à 18h30
Téléphone : +33 (0)1 42 74 47 05
paris@fillesducalvaire.com
https://www.fillesducalvaire.com/